Congo-Brazzaville : appel à la levée de l’immunité et à des enquêtes contre deux enfants de Sassou
By webmaster1 On 18 Aug, 2019 At 02:16 AM | Categorized As A la Une, art et Mode, Articles | With 0 Comments
Congo : appel à la levée de l'immunité et à des enquêtes contre deux enfants de Sassou

Une plateforme d’organisations de la société civile du Congo-Brazzaville a exigé samedi la levée de l’immunité parlementaire et l’ouverture d’enquêtes contre deux députés, fils et fille du président Denis Sassou Nguesso, accusés de détournements de fonds publics.

“La plateforme de la société civile pour la défense des droits humains et la démocratie exige la levée de l’immunité parlementaire des députés Denis Christel Sassou Nguesso et Claudia Sassou Nguesso pour mener une enquête parlementaire et permettre l’ouverture d’une enquête judiciaire”, indiquent les ONG dans une déclaration lue devant la presse.

“La plateforme se réserve le droit de déposer plainte contre les deux présumés criminels économiques”, ajoute le document lu par Trésor Nzila qui pilote cette plateforme composée d’une dizaine d’ONG.

“Les cas scandaleux de détournements de fonds publics de notre pays sont récurrents, mais les autorités gardent un silence complice, au bénéfice de ces présumés criminels financiers”, dénoncent les organisations.

Le 6 août l’ONG britannique Global Witness a, dans un rapport rendu public mardi, accusé le fils cadet du président congolais, Denis Christel Sassou Nguesso, 44 ans, d’avoir détourné à son profit plus de 50 millions de dollars (30 milliards de francs CFA) de fonds publics en 2014.

“Au total, en 2014, les entreprises détenues par Denis Christel Sassou-Nguesso ont reçu près de 50,5 millions de dollars qui auraient été détournés des comptes du Trésor congolais”, écrivait l’ONG britannique spécialisée dans la lutte contre le pillage des ressources naturelles.

“Selon des documents étudiés par Global Witness, le véritable propriétaire du réseau chypriote d’entreprises qui a reçu les 50 millions de dollars du Trésor congolais était Denis Christel Sassou-Nguesso”, ajoutait-elle.

“Six pays européens différents, les Îles Vierges Britanniques et l‘État américain du Delaware ont été impliqués dans ce qui s’avère être une manœuvre de blanchiment d’argent”, précisait encore Global Witness.

Selon une autre enquête de Global Witness publiée en avril, sa sœur Claudia Sassou Nguesso, 47 ans, aurait reçu près de 20 millions de dollars (12 milliards de FCFA) de fonds publics apparemment détournés et utilisés pour l’achat d’un appartement de luxe dans le Trump Hotel & Tower à New York.

AFP

238 Ce mois 0 Aujourd\\\’hui

comment closed