( Congo-Brazzaville ) Présidence tournante par région et département : l’alternative au hold-up électoral programmé par Sassou-Nguesso en 2021
By webmaster1 On 13 Feb, 2019 At 03:26 PM | Categorized As A la Une, Articles, Congo | With 0 Comments

Pendant que l’opposition congolaise dort encore, les maîtres du vassal Sassou-Nguesso ont déjà programmé un nouveau hold-up électoral à la présidentielle en 2021. Il faut donc éviter un autre sacrifice inutile des congolais qui souffrent  d’ailleurs déjà .

Certes, chez certain congolais le cerveau est descendu dans le ventre à cause de la faim ; mais, nous devons l’utiliser pour réfléchir à chaque fois que besoin se fait sentir, comme c’est le cas actuellement. Franchement, qui ne sait pas que notre bilan n’est pas honorable en ce qui concerne l’organisation et la tenue des élections présidentielles au suffrage universel direct avec Sassou-Nguesso ?

Quoi qu’il en soit, Sassou-Nguesso qui est soutenu par la France, fera un nouveau hold-up électoral assorti d’un génocide dans le Pool, et il procédera à des nouvelles arrestations des opposants politiques et d’opinion. La démocratie semble condamnée avec lui. N’est-Il pas temps de voir autrement cette question d’élection présidentielle. Plutôt que d’aller aux élections perdues d’avance, proposons une nouvelle utopie mobilisatrice qui montre l’avenir du doigt !

Oui, il existe d’autres alternatives à élection présidentielle en trompe-l’œil de 2021. Demandons-nous ce que propose l’association BISHIKANDA DIA POOL:  notre proposition tourne d’une part autour de l’instauration de la « présidence tournante par Région et Département du Congo », et d’autre part sur comment doter le Congo des nouvelles institutions fondées sur l’État de doit, la démocratie, respectueuse de la bonne gouvernance et garantissant le partage de pouvoir entre régions et entre départements ?

Mais avant d’y arriver à la présidence tournante, nous pensons qu’il faut tout d’abord appeler à la tenue d’une nouvelle « conférence Nationale souveraine » ou  d’un « dialogue National sans exclusif » assorti(e) d’un gouvernement de transition sans Sassou-Nguesso ; gouvernement qui aura comme missions d’une part de consulter le peuple par voix référendaire sur cette question de la présidence tournante et, d’autre part d’organiser les premières élections présidentielles tournantes (si le oui est majoritaire au référendum).

Parce que, la présidence tournante est une chance offerte à chaque Région et aux Congolais des différents départements de diriger aussi le pays. La gestion de notre pays incombe à tous, sans distinction aucune. La présidence tournante est présentée comme une occasion offerte aux congolais de vivifier le vivre ensemble et de garantir le destin commun. C’est aussi la meilleure solution  pour une alternance pacifique, pour  la stabilité institutionnelle et la stabilité politique.

Conscient que notre rationalité est limitée, l’association « Bishikanda-Dia-Pool » tend la main  à la société civile et aux résistants pour s’en saisir de cette proposition. Nous sommes disposés à échanger avec tout le monde sur cette question.

N .B : Pour votre information, nous allons bientôt organiser des conférences et des réunions dans la diaspora.

Par Bishikanda dia Pool

1005 Ce mois 1 Aujourd\\\’hui

comment closed