Congo-Brazzaville: BISHIKANDA DIA POOL ne participera pas au symposium sur le génocide LARI après avoir découvert qui se cache derrière !
By webmaster2 On 25 Jun, 2018 At 10:27 PM | Categorized As A la Une, Articles, Congo | With 0 Comments

“Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès”, Nelson MANDELA. Mais face à la manipulation, au cynisme, au mépris, aux incompréhensions et aux nombreuses zones d’ombre concernant ceux qui se cachent derrière madame Chantal MALION ; l’association BISHIKANDA DIA POOL s’est réunie d’urgence pour ne pas agir contre les intérêts des victimes du génocide dans le département du Pool au Congo-Brazzaville.

Tout d’abord, avant de soumettre au vote la participation de BISHIKANDA DIA POOL au symposium sur le génocide LARI, le président de cette association a fait une mise au point. Quant au vote, il s’est soldé par un refus catégorique au symposium !

Mais pourquoi ce changement d’attitude de l’association BISHIKANDA DIA POOL ?

Devant les membres de son Bureau, le Président de BISHIKANDA DIA POOL n’a pas tardé de prendre la mesure des enjeux en tenant à porter à la connaissance de tous que, des informations en notre possession confirment que des ennemis du Pool sont derrière le symposium sur le génocide LARI. Nous avons été roulés dans la farine, et ce ne sont pas des étrangers qui sont à l’origine de cette initiative, mais des opposants congolais en trompe-l’œil. J’ai demandé au vice-président de prendre contact avec Madame Chantal MALION pour des plus amples explications, parce que nous ne tenons pas la vérité.

Mais, l’échange entre le vice-président et cette congolaise au nom de Malion s’est très mal passé ; cela a confirmé nos inquiétudes et la différence de vision entre nous concernant le malheur du Pool. Nous rappelons que le Pool est une mosaïque humaine à l’image du Congo. Il y a d’un côté les Congolais issus de la colonisation française, et de l’autre côté les populations locales (BAKONGO, BATEKE et PYGMEE).

Par contre, si pour les populations issues de la colonisation la terre congolaise est un fonds de commerce ; c’est la terre de leurs ancêtres pour les populations locales. Une partie des ressortissants du Pool, principalement les POPOS, prennent les vrais BAKONGO, les vrais BATEKE et les vrais BABIS pour des sous-hommes qu’ils peuvent manipuler à merci.

Parce que, les souffrances de nos parents doivent nous donner la possibilité de rentrer en nous-mêmes pour réfléchir, méditer et attirer en nous des Esprits supérieurs susceptibles de nous guider et de nous venir en aide. Le pool n’est pas un fonds de commerce pour nous, et ne cherchons pas à gagner de l’argent sur le dos des victimes du génocide dans ce département.

Dès lors, pour aider nos parents, nous devons prendre en nous leurs souffrances, prendre sur nous leurs fardeaux. Le symposium sur le génocide LARI est une escroquerie, puisque le Pool est une mosaïque humaine à l’image de la population congolaise. Nous avons des Popos (Togolais, Béninois, Ivoiriens…), des Sénégalais, des Maliens, des Saras du Tchad, des Yakomas de Centrafrique, des Mongo de la RDC, des Bakongo, des Batéké, des pygmées…

Et, tous sont victimes du génocide et souffrent  dans le Pool sans distinction aucune. Génocide LARI, et pourquoi pas génocide Sundi, génocide Téké, génocide Hangala, le génocide Dondo etc.; Les organisateurs du symposium sur le génocide LARI veulent réactiver l’antagonisme BOKO et KINKALA.

Nous ne tenons pas la vérité, mais le chemin choisi par les organisateurs du symposium Lari est celui de faire du Pool un fonds de commerce. Voilà pourquoi nous disons, en votre âme et conscience, non symposium Lari, auquel nous avons appelé les ressortissants du Pool à y prendre part.

Sans surprise, BISHIKANDA DIA POOL a dit non au symposium, il ne faut point utiliser le Pool pour obtenir de l’argent ou bien pour solliciter un poste chez Sassou-Nguesso. Une action pour défendre le génocide est une action de cœur, si vous n’ouvrez pas votre cœur à ceux qui souffrent, celui des autres vous restera toujours formé.

Pour terminer, le Pool fait face à une escroquerie, on a mis une femme devant, et les vrais responsables se cachent derrière. Mais pourquoi se cachent-ils derrière? Nous répétons que notre soutien au symposium c’est pour aider nos parents et pour la reconnaissance du génocide du Pool. Mais lorsque des gens sont prêts à mettre le génocide dans une bouteille pour aller le vendre chez SASSOU-NGUESSO, il faut faire quelque chose. Voilà pourquoi nous disons non au symposium des traitres.

Par BISHIKANDA DIA POOL

557 Ce mois 4 Aujourd\\\’hui

comment closed