CRISE DU POOL: SASSOU VEUT FAIRE TOMBER DES TÊTES DE L’APPAREIL SÉCURITAIRE
By webmaster1 On 18 Jun, 2017 At 01:42 PM | Categorized As A la Une, Articles, Congo | With 0 Comments

Bombardements-dans-le-Pool_inside_full_content_pm_v8-300x300

Par ELIE SMITH, OEIL DE L’AIGLE

Denis Sassou Nguesso est très fâché! “J’ai donné tous les moyens financiers et matériels à Oboa, Nianga Mbouala, Okoy, Ndengue, pour me ramener ce Ntumi vif ou mort; et ils ne foutent rien!

Voilà que l’ONU commence à vouloir fourrer son nez dessus. Toujours rien!” C’est en ces termes que le président congolais s’ est exprimé en privé.

Sassou est tellement fâché qu’il a demandé au directeur du trésor public, Albert Ngondo, de retirer
les 3 milliards de FCFA que Oboa, Nianga Mbouala, Okoy… venaient d’encaisser au trésor public.

Ordre express a donc été donné par Denis Sassou Nguesso lui-même , excédé et aux bords des nerfs, à Oboa, Nianga Mbouala, Ndengue, à la DGAF, de renvoyer tout ce qu’ils ont pris au trésor.

Un excès de colère justifié lorsque l’on sait que tous ces officiers passent le comble de leur temps à Brazzaville, à se marier ou à célébrer à la manière des riches nigérians les mariages de leur progéniture, à acheter des maisons et voitures de luxe à leurs maîtresses! “Ils croient que je ne le sais pas?”, s’ est indigné Sassou. Et de poursuivre:” J’ai tous les rapports ici”.

Il faut reconnaître que le moral des troupes envoyées dans le Pool est au plus bas niveau. Surtout que les ninjas donnent du fil à retordre à ces nouvelles recrues des Forces Arrmée Congolaises (FAC ). Les éléments du colonel Oboa, en poste à Kinkala et Soumouna, y sont pour la simple forme.

Ces nouvelles recrues, depuis plus d’un an, sans salaire, encore moins un numéro matricule au bureau solde des FAC, ne voient pas par où passe l’argent que le Colonel Oboa fait retirer au trésor public par le canal de son directeur administrative et financier.

Le Colonel Oboa est dans de grandes affaires(alimentations, import-export, constructions… )avec l’argent de la DSRPR, Nianga Mbouala, champion des mariages de gamines et achats de parcelles, Ndengue, quant à lui, ne s’en cache plus.

Le dg de la police congolaise a de juteuses affaires (gardiannage, construction hôtel de luxe, salle de spectacles, import-export… ). Il vient de s’offrir une parcelle bâtie sur 1000 m2, au croisement de l’avenue des 16emes et rues Voula-Madzia, au quatier Plateau des 15 ans, au prix fort de 1 milliard de FCFA en ces temps de rupture. On comprend donc pourquoi les voitures de la police manquent de carburant et sont mal enteretenus.

NIANGA MBOUALA VA BIENTÔT PERDRE SON POSTE

En demandant aux chefs de l’appareil sécuritaire de venir restituer ce qu’ils avaient encaissé au trésor public quelques heures auparavant, Sassou s’ apprête à faire tomber des têtes, à commencer par celle de Nianga Mbouala.

ELIE SMITH, OEIL DE L’AIGLE!

751 Ce mois 1 Aujourd\\\’hui

comment closed