Le prisonnier politique Paulin Makaya victime d’un complot monté par le pouvoir à la maison d’arrêt de Brazzaville.
By webmaster1 On 6 Jan, 2017 At 01:51 PM | Categorized As A la Une, Articles, Congo | With 0 Comments

maka

Au Congo entre les mains du dictateur Sassou-Nguesso, personne n’est à l’abri d’un complot quel que soit l’endroit où l’on est. La preuve, depuis les geôles de Monsieur 8% où il se trouve, le prisonnier politique Paulin Makaya est la victime d’un infâme complot monté par le pouvoir issu de la modification unilatérale de la constitution de 2002 et du hold-up électoral du 20 mars 2016.

En effet, des armes et des traitres avaient été introduits à l’intérieur de la prison nommée “Maison d’Arrêt de Brazzaville”, quelques jours avant, avec pour mission d’ouvrir les portes aux faux mutins le jour « J » ; d’après plusieurs témoignages des prisonniers. Comme pour le général MOKOKO, ce complot a pour seul objectif de nuire à l’image politique de Paulin MAKAYA, en l’accusant d’assassinat et des détentions illégales d’armes de guerre.

Raison pour laquelle, ce pouvoir assassin est accusé d’avoir fomenté lui-même ce complot, pour écarter définitivement Paulin Makaya sur la liste des futurs prisonniers politiques et d’opinion qui vont être libérés très bientôt.

Mais comment des groupes non identifiés ont pu assassiner des gendarmes dans une prison gardée par les gendarmes et militaires  sans complicité avec les autorités pénitentiaires? Le vrai coupable n’est-il pas le directeur de la “Maison d’Arrêt”?  Le pire, ce pouvoir a ensuite payé des délateurs pour accuser un innocent qui croupit déjà en prison depuis plus d’une année.

En conséquence, les explications un peu confuses et contradictoires du procureur de la République s’entremêlent dans cette affaire. La version des faits, de Monsieur le procureur de la république, ne tient pas debout. C’est la première fois dans l’histoire de l’humanité que l’on voit un prisonnier politique détenir des armes de guerre dans sa cellule. Tout le monde le voit maintenant, le pouvoir de Sassou-Nguesso est un pouvoir en voie de disparition qui n’a plus sa légitimité ; ni même sa raison d’être.

Par BISHIKANDA DIA POOL

733 Ce mois 1 Aujourd\\\’hui

comment closed