Les premières réactions de Charles Zacharie Bowao concernant sa convocation à la DGST
By webmaster1 On 6 Jun, 2016 At 12:07 PM | Categorized As divertissement | With 0 Comments

BOWAO 2Dernière minute – Mes Chers Amis,
Quand je dis que nous avançons et que l’opposition dérange, en voici la preuve!
Je suis convoqué mardi 7 juin à 11h par la Commission Mixte d’Enquête du Ministère de l’Intérieur, de la Décentralisation et du Développement Local, et du Ministère de la Défense Nationale.

En ma qualité de Président du Comité de Coordination des Plateformes Politiques FROCAD-IDC, je dérange le pouvoir dictatorial par mes prises de positions fermes contre le vol de l’élection. Avec mes collègues de la Plateforme FROCAD-IDC, avec les candidats à la présidentielle, nous avons une position commune, un objectif commun. L’alternance. Le respect du vote des congolais. Je ne laisserai pas le pouvoir compromettre notre combat. Je suis attaqué car je maintiens l’opposition unie, ferme et combative face à une dictature à bout de souffle.

Encore une fois, je n’ai pas peur des menaces, et les intimidations ne me feront pas changer de position.
Poursuivons le combat. Avançons. Jusqu’au respect du vote du peuple congolais. Ne cédons rien. Restons mobilisés. Croyons en l’avenir. Je me battrai pour vous, pour notre pays jusqu’à mon dernier souffle.

Vive la Démocratie!
Vive la République!
Vive le Congo!

Charles Zacharie BOWAO

BOWAO 2BOWAO à 13H00 – Étonnant, à quel point tous les “envoyés”, tous les “médiateurs” qui se succèdent au Congo, ne nous demandent qu’une seule chose, à nous leaders de l’opposition : reconnaitre la “victoire” volée du dictateur, de l’usurpateur, du putschiste Denis Sassou Nguesso.Les “envoyés”, les “médiateurs”, les “délégations” se succèdent jour après jour.

Pourquoi tant de pressions de la part de celui qui prétend avoir été élu à plus de 60%? Si c’est le cas, pourquoi nous demander de signer des documents reconnaissant qu’il a été élu? Dos au mur, acculé, en état de faillite, tout ce que le putschiste a trouvé : encercler les leaders de l’opposition; les convoquer à la DGST ou au Ministère de l’Intérieur pour faire pression.

Nous, opposition, vrais démocrates, ne céderons pas. Nous refusons depuis des mois des postes, de l’argent, des magouilles. Nous demandons juste le respect du vote du peuple congolais, la fin de la mascarade et du pillage du pays par un clan. Je ne céderai pas. Le message est clair. Nous irons jusqu’au bout malgré les compromissions et le silence assourdissant de certains.

En ces heures terribles pour notre pays, mes pensées vont à ceux qui souffrent de la dictature, ceux qui ont perdu un être cher dans ces combats, à ceux qui subissent la répression, la torture, à ceux nombreux, disparus, à ce qui ont été obligés de fuir, à nos nombreux morts, trop nombreux. Le jour viendra, prochainement, où les responsables, les coupables, devront rendre des comptes devant le peuple congolais et affronter la justice.

Le peuple congolais aspire à la paix, au changement, à l’alternance.

Charles Zacharie BOWAO

2283 Ce mois 0 Aujourd\\\’hui

comment closed