Comprendre l’affaire des disparus du beach au Congo-Brazzaville
By webmaster1 On 14 May, 2016 At 03:09 AM | Categorized As A la Une, art et Mode, Articles | With 0 Comments

bbb

« Lorsque les coups de feu ont brisé le silence de la nuit, j’étais encore naïvement persuadé qu’ils tiraient en l’air. Je n’avais pas vraiment entendu des cris d’agonie, car les tireurs ne laissaient pas de chance à leurs victimes. Ils ne tiraient pas par rafales, mais au coup par coup. Je me suis rendu compte de mon imminente exécution quand mon proche voisin s’est écroulé sur moi atteint de deux ou trois balles. Je n’avais pas encore fini de me rendre compte de la mort de mon voisin que je me trouvais moi-même plaqué à terre, touché à mon tour à la tête. J’ai dû certainement perdre connaissance car je n’ai pas senti l’impact de la balle qui m’avait transpercé le bras et dont je ne me rendrai compte que plus tard. Lorsque j’ai cru retrouver mes esprits, je me suis posé une question plutôt étrange dans pareille occasion : “Pourquoi ai-je donc changé de position ? Il y a quelques instants j’étais assis, pourquoi donc suis-je dans cette position si ridicule : le nez dans la poussière ?”. Il m’avait fallu quelques instants pour réaliser que l’on m’avait tiré dessus et que j’étais encore vivant. » Témoignage d’un rescapé du Beach de Brazzaville, mai 1999

Cliquer sur le lien ci-dessous pour lire le rapport

Recap_Beach_janvier_2007(1).PDF

2515 Ce mois 3 Aujourd\\\’hui

comment closed