Congo-Brazzaville: Sodome et Gomorrhe ou le chaos de la dépravation des mœurs
By webmaster1 On 21 Apr, 2013 At 11:51 PM | Categorized As A la Une, Articles, Congo | With 0 Comments

René-MAVOUNGOU-PAMBOU-150x150Chaque jour qui passe révèle son lot de faits de société d’autant plus scabreux et ahurissants. Ces faits traduisent la déliquescence sociétale sur fond de crise politique, institutionnelle et morale à laquelle le Congo-Brazzaville est confronté. Comment diable comprendre qu’un pays puisse sombrer dans un état d’anomie et d’anarchie caractérisées au point où les tabous tombent les uns après les autres et sans que les autorités s’en émeuvent?

Avec le régime foncièrement criminel de Sassou Nguesso le ravalement moral a atteint des sommets insoupçonnés, quand ce n’est le comble. La litanie des délits crapuleux publics ne cessent de s’allonger: à Pointe-Noire des jeunes gens exhibent frénétiquement en public leurs parties nobles après un enterrement, à Brazzaville des agents de police hilares violent des filles sur la voie publique. Et aujourd’hui, ce qui défraie la chronique c’est la vidéo de Kintélé sur laquelle on voit des jeunes gens copuler allègrement devant un public enthousiaste. L’ébat sexuel sur cette dernière vidéo, qui par bonheur, a été retiré de la toile, est une incroyable scène d’exhibitionnisme et de voyeurisme délibérée et préméditée. Laquelle dépasse tout entendement dans une société Bantu qui se veut pudique. Hélas, l’acculturation et les mœurs d’importation ont sonné le glas de nos valeurs ataviques.

La scène scabreuse et pornographique de Kintélé mise en ligne sans la moindre appréhension et sans s’embarrasser du moindre scrupule dénote d’une banalisation éhontée du sexe. Elle constitue également sur le plan de la loi un acte répréhensible, car un délit de cette nature est qualifié d’outrage public et d’attentat à la pudeur. Les différents comédiens devraient donc répondre de leur acte devant la justice. Mais dans un pays où règnent le laxisme et l’impunité, il y a lieu de redouter que ces jeunes gens ne soient pas poursuivis.

Cela ne saurait surprendre d’autant que les autorités politiques au sommet de l’Etat sont loin d’être eux-mêmes un exemple de probité morale. Leur boulimie sexuelle effrénée est telle qu’elles se comportent comme des bonobos, au point de se livrer à l’inceste et à la pédophilie. Leurs comportements criminels rejaillissent littéralement sur toute la société Congolaise. Ainsi, elles auront indiqué le chemin de la déchéance et de la déliquescence morale sinon celui de la dépravation de mœurs à tout un peuple. Le Congo-Brazzaville est tombé plus bas que terre avec le régime tyrannique et militaro-mafieux incarné par Sassou Nguesso et son clan. Celui-ci s’est accaparé de notre cher beau pays le Congo-Brazzaville et l’a modelé à sa manière. Tel est le pays qu’il entend léguer aux générations futures!

René MAVOUNGOU PAMBOU

Collectif Unis pour le Congo

Secrétaire chargé des questions éducatives

et socio-culturelles

1202 Ce mois 0 Aujourd\\\’hui

Leave a comment

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>